11 – Managers de Ramsay Santé

11 – Managers de Ramsay Santé

Paris, novembre 2019

Eh oui, vous pouvez vous dire, le JY, il a eu la chance d’avoir tous ces sourires pour lui… 

En réalité, ils avaient intérêt à sourire, sinon ils ne quittaient pas le studio… LOL

Plus sérieusement, prenez quelques secondes à les regarder toutes et tous ensemble, et je suis sûr que, comme moi, vous allez commencer à … sourire, vous-mêmes, non ?

Deux magnifiques journées, pleines d’émotion pour moi… 

Laissez-moi vous emmener dans ce qui se passait dans ma tête, dans mon cœur (et je peux vous dire qu’il a été pas mal mis à contribution…). J’étais un peu comme un funambule ces jours-là, un funambule qui connait sa corde, mais un funambule quand même… 

Mais commençons par le début…

Vous vous souvenez, j’ai eu une vie de directeur général d’un établissement de santé pendant quelques 18 années… qui, un an plus tôt, deux mois avant de partir à la retraite, recevais devant eux, le trophée de l’innovation médicale en Santé mentale… Pas peu fier le mec…   

Revenons à nos moutons… ou plutôt à nos sourires… 

Odile, ma fidèle ex chef, me demande si je peux assurer le shooting de tous les directeurs, environ 120, lors de deux journées de séminaire à Paris… 

Bien oui, avec grand plaisir.

Étranges émotions à ce moment-là :

Un mix de fierté que l’on fasse appel au JY photographe,

Mêlée à plusieurs interrogations,

Ils vont aimer mon travail ?

Ils vont accepter de se faire photographier ?

De sourire ?

Devant leurs collègues ?

Pas simple comme exercice,

Je vais avoir un espace un peu intime ?

Je n’ai pas du tout l’habitude que l’on me regarde en action en dehors du modèle…

Le groupe entend mes attentes et demandes, allons-y…

Lors de mon dernier passage parisien pour un shooting, ma voiture, que j’étais en train de charger avec tout mon matériel, a fini à la fourrière entre deux allers-retours… 

Donc, j’irai en train… avec tout l’équipement… Finalement, il vaut mieux la voiture… LOL

Lieu du séminaire parisien… La maison de l’Amérique Latine… Il y a pire… 

Après une erreur d’aiguillage, je trouve enfin l’espace pour installer mon studio…

un accueil au top pour le photographe et tous les manageurs qui vont passer dans ce studio… 

Juste à côté de l’espace des buffets… Pas parce que je suis gourmand, juste pour pouvoir les faire venir facilement vers cet exercice pas toujours très facile pour tout le monde… Regardez, c’est pas mal comme installation de studio… Je vous ai déjà montré mon studio installé dans une chambre d’hôtel… C’est… différent, plus … intime… mais très sympathique… Mais pour l’instant, nous sommes là..

J’ai installé ma bannière à l’entrée, côté buffet, pour qu’ils me repèrent entre deux bises aux collègues et deux verres… 

Les premiers arrivent,

Certains regardent du coin de l’œil en se demandant, c’est quoi ? 

un photographe ? C’est pour nous ?

D’autres pensent reconnaitre ma tête mais ne comprennent pas trop ? photographe ? 

D’autres trop contents de me revoir, viennent immédiatement me faire la bise.

Et moi de même,

Je suis plutôt du genre timide,

Toutes les questions que je me posais se télescopent…

Cinq téméraires viendront d’eux-mêmes voir ce qu’il en est… Je leur explique je suis là pour réaliser les portraits de ceux qui le souhaitent… l’appareil commencent à faire ses clacs… les flashes comment à crépiter… c’est parti…

Lors de leur 1er temps de réunion, on leur explique (entre autres, of course…) qui je suis et pourquoi je suis là… 

La plupart repartent à l’hôtel avant la soirée qui se passera dans la salle à côté du studio… 

Certains commencent à venir calmement…

Je ferme la porte pour être au calme avec chacun… le mettre en confiance, pour qu’il se sente simplement unique dans mon regard… le temps de la séance… C’est très important, pour moi, mais pour eux aussi… 

Puis, la soirée commence, ils viennent plus facilement… voir trop facilement… LOL

Ils finissent par envahir quelque peu la salle, ils la veulent finalement cette photo… ils finissent par être une petite dizaine dans la pièce… 

Du coup, moi aussi, je me sens envahi… Je me souviens… Le funambule a besoin de retrouver son équilibre, car il risque de tomber… je respire… je leur demande gentiment de sortir, leur dit qu’ils comprendront quand ils seront là qu’un peu de calme et d’intimité est plus que nécessaire… 

Les séances sont rapides, quelques minutes, un challenge à chaque entrée, je prends le temps de parler un peu avec chacun, tout en commençant à mitrailler… Vous savez comme pour les piqûres… « attention, je vais piquer à 3 » et au 1, la piqûre est faite… 

Je leur dis de respirer un grand coup pour lâcher prise, 

je le fais avec eux, 

surtout parce que j’en ai autant besoin qu’eux… 

Bon bien, voilà, maintenant, vous le savez … LOL

La soirée se passe bien… le rythme est assez soutenu… pas beaucoup le temps de souffler… quelques bonnes copines et copains m’apportent de quoi manger et boire… pas question que le JY nous fasse encore un malaise vagal… LOL… (voir la rencontre n° 4 pour comprendre…)

Certains viennent à plusieurs pour faire une photo de groupe… soit pour se donner un peu plus de confiance… soit pour rire… soit pour le plaisir d’avoir une photo de leur équipe…

Justement à propos de photo d’équipe…

Arrive un directeur, qui doit être Directeur de région… ou de pôle, comme on dit… 

« Je ne suis pas du tout à l’aise devant un appareil photo » (comme me le diront les trois quart…)

« je fais toujours une grimace, à peine si j’arrive à sourire… »

Le coup de la piqûre, il avait à peine fini de raconter qu’il souriait difficilement que… clac… le sourire était dans la boite… il n’en revenait pas lui-même… il aime beaucoup la photo… 

Histoire de détendre les directeurs de son équipe, je leur montre la photo…

« il faut faire une photo d’équipe »…

Et les voilà tous les six devant moi…

Là, pour moi, c’est challenge +++

Une personne à faire sourire, même si ce n’est pas son habitude, je sais faire, je sais mettre à l’aise… mais six d’un coup, qui sont dans un rapport hiérarchique… Oui, le JY, il a le cœur qui bat fort…

Je mitraille, je rigole avec eux…

Ils sont à l’aise… ils déconnent un peu… Contents d’être là, ensemble, surement… Une équipe, quoi…

Et là, la magie opère… LA photo… l’un de mes flashes ne s’est pas rechargé assez vite… ce n’est pas plus mal, ce sera mon éclairage Tatin… LOL

Ils ne sont pas top ?

On a envie de faire partie de leur équipe, non ?

De belles rencontres, des moments pleins d’émotion, photographier quelqu’un que l’on connait depuis près de 18 ans, leur renvoyer à toutes et tous cette belle image d’eux, vous le savez maintenant, j’adore çà plus que tout.

Ils accepteront tous de faire partie de ce trombinoscope global pour ma communication… Je les en remercie encore… D’ailleurs ces photos sont souvent sur leur profil Linkedin…

Trier tous ces regards, tous ces sourires… les remettre en lumière… les leur renvoyer à chacun personnellement… Oui, un petit travail… mais quel bonheur de recevoir leurs mots de remerciement en retour ensuite… Parfois, je sens que je les ai beaucoup touchés avec le regard que j’ai posé sur eux… On a toujours tous besoin d’être regardé…

Aujourd’hui, ils sont encore présents, ils acceptent de participer en « vitrine » de cette « histoire de rencontre » avec une extrême gentillesse… Pour certains, je les ai croisés 5 mn dans ma vie… J’ai posé mon regard sur eux, un vrai regard à chaque fois… Le fameux philtre…

MERCI à vous, Alexia, Julia, Nadine, Nolwenn, Marie-Françoise, Pierrette, Sylvie, Nicolas-Pierre, Lionel, Abdel, Artus, Clément, Gregory, Mathieu, Nicolas, Olivier, les deux Patrick, Ronald pour vos sourires et votre confiance, et à toi, Odile de m’avoir permis de vivre ce moment et réaliser ces photos.


et Merci à l’un d’eux pour ses mots… :

Merci pour tes mots. Où finalement, comment si bien retranscrire tous ces sentiments mélangés et partagés en si peu de temps… Étonnant… Surtout en présence d’une personne que l’on ne connait pas (en tous cas je parle pour moi). En te lisant j’ai parfaitement en mémoire ces quelques minutes, furtives et échappées, presque incongrues, lors de ce séminaire. Un moment… inattendu.

Je te remercie aussi pour cette humanité, cette chaleur et cette bienveillance qui te caractérisent et que tu partages si bien, bref, pour ce rayon de soleil dont tu sais si bien amplifier les ondes, à destination de ceux qui savent les attraper.

37

Pas de commentaire

Montrer tous les commentaires

Écrire un commentaire

*

code