5 – Laï Than Hy

5 – Laï Than Hy

Le Pallet, mars 2021

Laï Than Hy

Instagram, depuis près de 2 ans, je suis les posts de ce modèle. Je pense à l’époque qu’il est modèle, ou plutôt je ne saisis pas trop qui et ce qu’il fait exactement. 

Il me suit aussi. « Like » mes photos où quasiment tous mes modèles sourient, ou presque.

Par contre, je suis toujours surpris par cette systématique du non-sourire sur toutes les photos de lui réalisées par divers photographes du grand ouest. Dans des couleurs souvent mordorées, sombres, voir noires. 

Je discerne un sourire sur une photo… Bien oui, il est magnifique ce sourire…

Donc, bien évidemment, vous me voyez venir… Je lui propose, par message, qu’un jour l’on puisse faire des photos ensemble, sous-entendu avec un sourire…

Très gentiment, Il ne dit pas non, pas du tout, mais il ne dit pas un oui direct… je sens qu’il faudra un peu de temps. Je suis patient. Cela ne sert à rien de brusquer.

Nous continuons à nous suivre, à commenter nos photos et nous dire des bonjour…

2020, nous nous téléphonons. Hyper gentil. Rien à voir avec le « personnage » de ses photos. Nous avons failli les faire ces photos et les circonstances de l’année ont eu raison de ce 1er essai.

2021 sera plus chanceux.

Rendez-vous est pris. 

Il arrive. Ce n’est pas du tout le « personnage » des photos, mais un jeune homme, souriant, plaisantant, très sympathique, et presque timide. 

Je me fais fort de le mettre à l’aise, nous déjeunons. Il est originaire de Brest… moi aussi… plein de points de repères communs. Nous parlons de nous. Très vite nous nous livrons un peu plus sur nos vies, avec une vraie bienveillance mutuelle. Une bien belle rencontre. Oui.

Nous serions bien restés parler encore plus longtemps, mais nous allons continuer cet échange devant l’objectif et les flashs auxquels il est habitué. Car je viens de découvrir que le jeune homme est non seulement le modèle que j’ai rencontré sur Instagram, mais aussi photographe et vidéaste. Il vient d’ailleurs de faire des vidéos de présentation de l’École de la Croix Rouge à Brest… où j’ai fait mes études… Rigolo…

Très vite, très naturellement, il m’offre ce large et beau sourire, ces éclats de rire, ce regard bien vivant… un vrai Bonheur.

« Pourquoi tu ne souris pas sur les photos des autres photographes ? »

« On ne me l’a jamais demandé »

Bien oui, évidemment…

Je lui montre les photos au fur et à mesure de la séance, comme je le fais toujours pour mettre l’autre en confiance.

Je crois qu’il est touché, heureux de se voir aussi souriant… Comme s’il était enfin prêt à accepter d’être heureux… Je suis touché de ses émotions presque palpables. Je ne dis rien. Surtout pas… 

Le vrai bonheur de ce métier, de ces séances photos, c’est en effet d’aider l’autre à se révéler, à montrer ce qu’il est, au fond de lui, ce qu’il n’a pas osé regarder, ou su regarder ou eu envie de regarder, auparavant.

Bien évidemment, son côté « modèle » ressortira de temps en temps et donnera lieu à des photos que je n’ai pas tellement l’habitude de faire.

Comme si nous échangions nos univers. Je me laisse mener dans le sien. Il est bien venu dans le mien…

La séance doit se terminer…

Je mettrai un « certain » temps à trier toutes ces photos… 

J’y arrive finalement à faire le tri…

Il en sera très heureux, je crois, de ce nouveau « personnage » qu’il peut enfin afficher simplement. 

Prochaine étape, le photographier avec sa compagne. Nous le ferons. Nous nous verrons surement très bientôt. Avec un tel réel plaisir.

En attendant, écoutons-le…

[Souvenir Intemporel]

Notre rencontre est un souvenir intemporel.

Après 1 an à se parler par message ou par appel.
Sur la route aux kilomètres sans fin,
Je savais que ce jour ne serait pas vain.
Des hauts et des bas il y en a eu,
Mais beaucoup de hauts j’en ai reçu,
De ta part Jean-Yves,
Grand Sage qui positive.

Autour d’une table où des sourires y étaient servis,
Je me suis laissé porter par tes nombreux récits,
Entrecoupés par des rires pour faire l’appoint,
Chacun de tes mots étaient choisis avec soin.
Le temps avait quitté le repas,
Quant au reste du monde, il n’était plus là.

Vint le moment d’immortaliser cette journée,
Ton appareil photo à la main au nom de ton talent.
Après avoir découvert ma vraie personnalité, 
J’ai fait parler mon « moi » entre le noir et blanc.
Des portraits en rafale à en perdre l’horizon,
Il y avait dans nos photos du doux et du bon.

Le départ fut comme un petit nuage dans le ciel,
Mais j’ai pu enfin conjuguer mon bonheur au pluriel.
Durant le retour j’ai rangé minutieusement
Cet après-midi, pour ma vie un bel instant.
Sur la route retour qui annonçait la fin,
Une page s’était tournée, enfin.
Alors grâce à mon envie de devenir « modèle »,
Notre rencontre devint un souvenir intemporel.

(P.)

Modèle, Photographe, Vidéaste et poète,

Venez découvrir l’univers de Laï Than Hy :

Instagram : lai_than_hy  et   laithanhy

Facebook : HyProduction

Website : www.laithanhyproduction.com

52

4 commentaires

Montrer tous les commentaires
  1. Maud
    mai 17, 2021
    • Jean-Yves Piton
      mai 17, 2021
  2. Francine
    mai 17, 2021
    • Jean-Yves Piton
      mai 17, 2021

Écrire un commentaire

*

code