6 – Nadine

6 – Nadine

Paris, 1991

Nadine

En écrivant cette date, je n’arrive pas à réaliser que cela fait déjà 30 ans que l’on se connait… 30 ans… que l’on se connait, et surtout que l’on se donne des nouvelles, que l’on arrive à se voir, de temps en temps…

Mais nous n’en sommes pas là, commençons par le début.

En fait, la photo date de 1991, mais nous nous sommes rencontrés quelques années auparavant, je dirai 1987… Ciel… LOL

Nous sommes à Paris, j’habite dans le XVème , pas siècle, arrondissement, il ne faut pas exagérer, tout de même. 

Comme tout bon jeune parisien, oui, je l’ai été, jeune… je suis inscrit dans une salle de sport, près du métro Cambronne.

Et Nadine est toujours là, souriante, dynamique +++ à l’accueil pour nous dire bonjour et nous renseigner.

Bien évidemment, nous parlerons souvent car elle est bien sympathique cette jeune femme.

A l’époque, je n’aborde pas encore facilement pour faire des photos, donc il faudra attendre un peu pour que je le fasse.

J’habite dans le IXème quand je le lui propose. J’habite un appartement top génial pour faire des photos. Étrangement, je n’ai pas de photo de cet appartement. Aujourd’hui, avec nos téléphones appareil photo machines à café j’en aurais 350 photos, minimum, de ce sublime appartement, que la lumière inondait.

Appartement de style haussmannien, rue de Maubeuge… 

Quand vous regarderez un immeuble haussmannien, s’il est en angle de rue, s’il y a à l’angle, une baie vitrée à mi-hauteur, vous pouvez vous dire qu’il y a des chances que sous cette baie vitrée, il y a une cheminée, avec des conduits de chaque côté. Regardez sur le toit et vous aurez la confirmation.

Bref, je suis dans un de ces appartements. Dans le salon, cette cheminée en marbre (ou un truc qui lui ressemble) et au-dessus cette baie vitrée, grande fenêtre que je pouvais ouvrir. Un grand plateau blanc sur le dessus. 

Top idéal, pour la lumière du jour, pour les reflets, bref, pour les photos.

Bon nombre de mes photos, noir et blanc, de cette époque, ont été faites sur cette cheminée.

Nadine n’y a pas loupé.

Ses grands yeux. Son sourire énigmatique. J’étais, je suis toujours, sous le charme.

Là, elle est statique, mais elle est toujours hyper pleine de vie, de dynamisme, de sourires. Un vrai bonheur cette jeune fille, devenue éternelle jeune femme.

Elle sera essentielle dans une autre période de ma vie photographique. Vous comprendrez en lisant « Philippe V»…

Elle est toujours là, de près ou de loin dans ma vie, et j’en suis très heureux.

En écrivant tous ces morceaux de vie, je vois, je crois, je sais que ces rencontres m’ont permis de créer ma famille de cœur, et dieu sait que j’en avais besoin…

Merci à toi d’avoir été et d’être là… toujours aujourd’hui … Merci pour tes mots :

——————–

Nadine, avril 2021

J’ai lu avec beaucoup d’attention et de nostalgie aussi …  ce texte concernant notre rencontre . 

Les paroles s’envolent mais les écrits restent… plus de 30 ans … je ne pensais pas …

je me rappelle tellement ce magnifique appartement rue de Maubeuge , ( d’ailleurs cette photo, elle est encadrée chez moi sur mon bureau, c’est une très belle photo très profonde, remplie de souffrances cachées , de sensibilité et d’authenticité … ) je l’adore … étrange ! 

Ton écriture et tes pensées me concernant ont touchées mon âme profondément ….

Je ne me voyais pas comme ta description à l’époque ! J’étais plutôt « mal dans mes baskets » peut être que ces séances photos m’ont permis inconsciemment, qui sait, … de commencer un travail sur moi. J’ai rencontré le bouddhisme en 1992 puis commencé une thérapie de groupe émotionnelle pour me libérer de mon mal être … 

« La photo est un art 

et tout art a un impact indescriptible sur l’ouverture de l’âme et de la conscience … »  

Merci à la vie d’avoir croisé ton chemin, d’être toujours là avec le cœur … 

Le Bonheur est la ! 

Je t’embrasse fort 

Nadine 

45

Pas de commentaire

Montrer tous les commentaires

Écrire un commentaire

*

code